14.5 C
Paris
24 août 2019
Actu Hack

Cabestany : une cyberattaque paralyse le centre d’imagerie médicale

Le centre de radiologie – scanner implanté à proximité de la clinique Médipôle Saint Roch à Cabestany a été touché par une attaque informatique. Le préjudice n’est pas encore connu mais une demande de rançon aurait été reçue.  

Il s’agirait de la première attaque de ce type dans les P.-O. Selon nos sources, le centre d’imagerie médicale Radiopol, voisin de la polyclinique Médipôle à Cabestany, est paralysé ces dernières heures par une attaque informatique inédite, baptisée « rançongiciel ».

Des pirates auraient pénétré les systèmes et réclameraient une rançon au centre pour lui redonner accès à ses fichiers. On ne connaît pas le montant de la somme réclamée. Mais en général, dans ce type de forfaits, elle s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros.

De Lituanie

Cette cyberattaque affecterait certains des systèmes informatiques mais n’empêcherait toutefois pas l’activité des médecins. L’accueil des patients est ainsi maintenu.

D’après nos informations, l’origine de ce piratage informatique serait localisée en Lituanie d’où des « hackers » ont lancé cette attaque. Le centre de radiologie cabestanienc ne serait pas isolé, six autres entreprises en France auraient subi la même intrusion ces derniers jours.Voir l’image sur Twitter

Voir l'image sur Twitter

Le Télégramme@LeTelegramme

Cyberattaque. Le géant nantais Eurofins victime d’un rançongiciel https://www.letelegramme.fr/france/cyberattaque-le-geant-nantais-eurofins-victime-d-un-rancongiciel-03-06-2019-12301714.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1559624706 …107:14 – 4 juin 2019Voir les autres Tweets de Le TélégrammeInformations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Toujours est-il que les services de l’État et les établissements de santé des P.-O. ont été informés de ces agissements et suivent l’évolution de la situation. 

Enfin, il est important de souligner que depuis le 1er octobre 2017, 478 incidents correspondant à des piratages informatiques ont été déclarés par les structures de santé sur le portail de signalements, soit une moyenne de « 27 signalements par mois ». 

Related posts

Le secret le plus sale de Victoria: Jeffrey Epstein a exigé des actes sexuels avec des jeunes modèles .

mr robot

Les réseaux sociaux chinois s’enflamment contre des comptes vendant la « drogue du violeur ».

mr robot

Tor résout enfin une vulnérabilité de DDoS dans les sites d’oignons après des années

mr robot

Laissez un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies